21 10, 2021

« QUI EST COMME DIEU ? ! »

Oh !… Comme Dieu est heureux, qui, en Lui-même, possède la plénitude de joie infinie et éternelle qui est tout son être !… Dieu tout entier est un océan illimité de bonheur sans fin. Et en Lui-même Il est éternellement rassasié en cette immensité très heureuse de son être, qui fait qu’Il n’a plus rien à désirer, par perfection de son infinitude même, laquelle rassasie infiniment l’éternelle Trinité en son Unité simultanée.

13 09, 2021

« NE TOUCHEZ PAS A QUI M’EST CONSACRE, NE MALTRAITEZ PAS MES PROPHETES ! »

Vénérons et respectons le prêtre du Christ, Celui qui a été oint de l’onction divine, et voyons en lui le père spirituel qui nous donne l’aliment divin avec lequel – en remplissant nos âmes aux sources des sacrements, que lui seul a le pouvoir d’administrer –, nous devenons enfants de Dieu et héritiers de sa gloire.

5 07, 2021

QUE L’HOMME SOIT LE BIENVENU DANS LE SEIN DU PÈRE !

« Quel Samedi Saint, quel triomphe glorieux ! où l’âme du Fils Unique de Dieu, qui est en même temps le Fils de l’Homme, ouvre par le fruit de sa Rédemption les Portes somptueuses de l’Éternité, fermées depuis le temps du Paradis terrestre à cause du péché commis en rébellion par nos Premiers Pères. Alors se lèvent les anciens frontons au passage impétueux de l’irrésistible pouvoir de l’âme du Fils Unique de Dieu, immolé, en triomphe de gloire »

5 07, 2021

TOUTE LA VIE DU CHRIST EST UN MYSTÈRE SANS CONSOLATION

L’âme incomprise ne peut pas être consolée. Ton âme, ô mon Christ ! mystère et merveille du divin Amour, parce qu’elle est âme du Verbe, a une capacité incompréhensible pour nous, d’amour et de douleur, que, sur la terre, on a jamais pu et qu’on ne pourra jamais saisir en totalité. Et comme l’âme est consolée dans la mesure où elle est comprise, cette partie de l’âme du Christ que nous n’avons pas comprise n’a pas reçu de consolation ; et parce que sa capacité dépasse presque infiniment la nôtre, cette partie mystérieuse, profonde et transcendante, que jamais nous ne pourrons atteindre, n’est pas consolée, c’est pourquoi : « j’espérais des consolateurs, je n’en ai pas trouvé… »

9 12, 2020

AVENT DE MARIE

« Avent de Marie !… Mère !… Tu gardais le Verbe de la Vie en ton sein pour Toi, pour L’aimer et pour qu’Il T’aime. Tu vivais heureuse dans cette intimité et cette communication avec le Verbe infini en tes entrailles. Mais, participant de la volonté divine, oublieuse de Toi-même, Tu brûlais du terrible désir que ce Verbe, qui avait « bondi » du sein du Père à ton sein, « bondisse » de ton sein aux hommes pour nous Le donner comme Hostie qui, offerte au Père par Toi, soit notre salut et notre sanctification. »

14 05, 2020

LA VOLONTÉ DE DIEU

« Ainsi, lorsqu’à tout moment de notre vie, par amour pour Dieu, là où nous sommes, nous essayons d’accomplir sa volonté, en remplissant avec le plus d’amour possible la tâche qui nous est confiée, nous vivons de la volonté divine. Et, comme en Dieu sa volonté s’identifie avec sa vie unitaire et trinitaire, nous vivons de la Trinité peut-être sans nous en rendre compte, inconsciemment »

19 04, 2020

SOIS EN ACCORD AVEC LA CREATION DE TON ÂME

« Âme, qui que tu sois, lorsque tu as été créée par les trois divines Personnes, ensemble, se sont répandues, mettant tout leur amour dans un regard de création, pour te créer à leur image et ressemblance. C'est pourquoi chaque âme possède sa physionomie particulière, sa beauté particulière, et son nom unique, que Dieu lui a donné le jour où Il l'a créée et qui correspond à sa physionomie dans la création »

Go to Top