16 04, 2022

QUE L’HOMME SOIT LE BIENVENU DANS LE SEIN DU PÈRE !

« Quel Samedi Saint, quel triomphe glorieux ! où l’âme du Fils Unique de Dieu, qui est en même temps le Fils de l’Homme, ouvre par le fruit de sa Rédemption les Portes somptueuses de l’Éternité, fermées depuis le temps du Paradis terrestre à cause du péché commis en rébellion par nos Premiers Pères. Alors se lèvent les anciens frontons au passage impétueux de l’irrésistible pouvoir de l’âme du Fils Unique de Dieu, immolé, en triomphe de gloire »

12 04, 2022

Semaine Sainte

« Je veux que tu vives cette Semaine Sainte non pas dans le souvenir mais dans la réalité ! » ; je ne veux pas que tu vives comme quelqu’un qui se souvient que Jésus était avec nous, je veux ceci : tu dois accueillir cette Semaine Sainte – la Semaine Sainte du Christ, la Semaine de la passion du Christ, la Semaine de la mort, de la crucifixion !... –, tu dois accueillir ce temps et tu dois le vivre maintenant, dans ton temps, et tu dois te tenir au pied de la croix, et tu dois vivre avec le Christ, et tu dois mourir avec le Christ, et tu dois ressusciter avec le Christ, et tu dois souffrir avec le Christ, et tu dois être brisé et immolé avec le Christ, et ton esprit doit être grand ouvert pour recevoir son testament d’amour, pour recevoir son don infini, pour recevoir toute cette démonstration d’Amour infini envers toi !... »

7 04, 2022

L’ESSEULÉ

L’Esseulé… Solitude que nous ne pourrons jamais pénétrer aussi profondément que Toi Tu peux la vivre de manière pour ainsi dire infinie. Oh ! Jésus ! on a pu voir cette terrible solitude dans les moments sanglants de ta passion douloureuse, où toute ton humanité manifestait la détresse de ton âme, non seulement dans ta douloureuse tragédie intérieure, mais aussi dans ton Chemin de Croix solitaire provoquée par l’abandon des hommes.

10 03, 2022

MA MISSION C’EST D’ÊTRE ÉCHO

Jésus est le « Cri sanglant » de l’Amour Infini en don amoureux aux hommes, et la réponse de l’homme à l’Amour Infini. Il est la « cible » sur laquelle sont tirées les flèches brûlantes de l’Amour In-fini Lui-même, et aussi la « cible » de tous les hommes, qui, en tant que flèches, Le criblent d’amour ou de douleur, de dévouement ou d’ingratitude.

7 01, 2022

ENFANT DE DIEU

« C’est l’Église qui, par le Baptême, remplit les capacités que Dieu a mises en toi d’être son enfant. Le Baptême est la porte qui t’introduit dans le sein de Dieu ton Père et te fait participant de la Famille Divine par l’onction de la Divinité, qui, descendant sur toi, te fait détenteur d’un sacerdoce mystique, reçu du Prêtre Suprême et Éternel que, par ta filiation divine, tu dois vivre dans sa plus grande perfection. »

21 10, 2021

« QUI EST COMME DIEU ? ! »

Oh !… Comme Dieu est heureux, qui, en Lui-même, possède la plénitude de joie infinie et éternelle qui est tout son être !… Dieu tout entier est un océan illimité de bonheur sans fin. Et en Lui-même Il est éternellement rassasié en cette immensité très heureuse de son être, qui fait qu’Il n’a plus rien à désirer, par perfection de son infinitude même, laquelle rassasie infiniment l’éternelle Trinité en son Unité simultanée.

13 09, 2021

« NE TOUCHEZ PAS A QUI M’EST CONSACRE, NE MALTRAITEZ PAS MES PROPHETES ! »

Vénérons et respectons le prêtre du Christ, Celui qui a été oint de l’onction divine, et voyons en lui le père spirituel qui nous donne l’aliment divin avec lequel – en remplissant nos âmes aux sources des sacrements, que lui seul a le pouvoir d’administrer –, nous devenons enfants de Dieu et héritiers de sa gloire.

14 08, 2021

NOTRE DAME S’EST ENDORMIE EN UNE ASSOMPTION TRIOMPHANTE ET GLORIEUSE VERS L’ÉTERNITÉ

Silence !… Silence !… Silence !… voilà que Notre Dame sent que toute son âme s’embrase doucement et pai-siblement, dans la chaleur délectable, mystérieuse et infiniment inaltérable du baiser divin de l’immuabilité par essence en un acte trinitaire… Et sans presque le percevoir… sans s’en rendre compte… sans rien remarquer… Notre Dame se tient, le temps d’un instant délectable… doux et silencieux… devant ce Dieu qu’Elle avait contemplé et possédé durant toute sa vie ; mais à présent, une fois atteint le degré de divinisation déterminé par Dieu Lui-même, Elle est ravie et introduite dans la chambre nuptiale, afin qu’Elle possède dans la Patrie ce qu’Elle possédait dans l’Exil, mais en une possession pleine, heureuse et absolue d’Éternité.

Go to Top