17 07, 2024

T’AIMER TOI PAR TOI

Tu es tellement heureux… tellement… telle - ment… tellement ! que Tu feras que la raison d’être de notre joie très essentielle sera de nous réjouir que Tu sois si heureux, puisque, en contemplant ta joie éternelle, Tu dépasses les capacités de toutes les créatures rationnelles si bien qu’elles posséderont leur joie essentielle en Te voyant si heureux ; parce qu’elles se trouveront ainsi au centre de l’amour pur et en parfaite harmonie avec ce même amour.

14 06, 2024

MA FAUTE S’EST TRANSFORMÉE EN BÉATITUDE POUR MON ÂME SOUFFRANTE DEVANT JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ

Que je suis Bienheureuse, avec le poids de mes péchés, parce qu’il m’a été donné un tel Rédempteur ! Cependant pour l’amour que j’ai pour Toi, ce que j’aurais ardemment désiré, mon Jésus du Calvaire et de l’Eucharistie, c’est qu’aucune créature ne se fût jamais rebellée contre ta Sainteté infinie. Rébellion qui T’a forcé, pour la manifestation de ton pouvoir infini et la splendeur de ta gloire, à réaliser une chose aussi merveilleuse pour nous que dramatique pour Toi. Ainsi, Tu as pu nous racheter de nos péchés, en nous mettant de nouveau en accord avec les plans éternels de Dieu, qui nous a créés seulement et exclusivement pour que nous Le possédions, en nous élevant à la dignité inimaginable et insoupçonnée d’être ses enfants, héritiers de sa gloire et participants de la vie divine.

24 05, 2024

L’EXCELLENCE DE DIEU

Si grande était l’excellence de Dieu, si immense la grandeur de son être infini dans la plénitude de sa force, si infiniment différente et éloignée de tout ce qu’Il n’était pas, que tout ce qui n’était pas Lui, dans mon regard spirituel, cessait pratiquement d’exister… Il n’y avait rien d’autre que Dieu ! parce que Dieu s’était le seul qui, dans la plénitude excellente de la puissance de son être divin, était infini, consubstantiel et coéternel.

13 04, 2024

PARCE QUE JE CROIS EN LA VIE ÉTERNELLE, EN MES NOSTALGIES JE M’EMBRASE DE LA RENCONTRE DÉFINITIVE AVEC MON BIEN-AIMÉ

Oh ! Éternité infiniment sainte, dont l’âme toute petite et assoiffée de justice et de vérité se rassasiera, face à face avec les divines Pupilles, dans la contemplation de ta Face divine !… Oh ! Éternité, Éternité !… tu es la délectable aspiration de mon âme exilée, le besoin impérieux de tout mon être anéanti en ce lieu de mensonge, d’incompréhension, de douleur et d’épreuve… Tu es, ô Éternité bien-aimée ! le besoin, à satiété, de mon âme amoureuse et captivée par la beauté de ton visage…

10 04, 2024

L’AMOUR PUR DANS LE CIEL

Dieu fait que l’âme soit Lui par transformation de telle manière qu’elle elle aussi est la joie de tous les Bienheureux. Et comme chacun d’eux participe de Dieu et jouit de Lui, puisque Dieu est tout en tous, au Ciel il n’y a qu’un seul cri : jouir de Dieu, se réjouir qu’Il se soit si heureux en Lui-même, et qu’Il se soit si heureux de rendre heureux tous les Bienheureux.

8 04, 2024

LE GRAND MYSTÈRE DE L’INCARNATION

Oh ! nature humaine de Jésus !… Le Verbe de la Vie s’est uni à toi si intimement et si étroitement, comme toi tu t’es unie au Verbe de la Vie dans un accord pour ainsi dire infini, que ses plus imperceptibles vibrations retentissent en toi ; ta vie ne peut être que celle du Dieu Très-Haut Lui-même, puisqu’avec Dieu tu t’es unie hypostatiquement en la personne du Verbe.

30 03, 2024

QUE L’HOMME SOIT LE BIENVENU DANS LE SEIN DU PÈRE !

« Quel Samedi Saint, quel triomphe glorieux ! où l’âme du Fils Unique de Dieu, qui est en même temps le Fils de l’Homme, ouvre par le fruit de sa Rédemption les Portes somptueuses de l’Éternité, fermées depuis le temps du Paradis terrestre à cause du péché commis en rébellion par nos Premiers Pères. Alors se lèvent les anciens frontons au passage impétueux de l’irrésistible pouvoir de l’âme du Fils Unique de Dieu, immolé, en triomphe de gloire »

21 03, 2024

Semaine Sainte

« Je veux que tu vives cette Semaine Sainte non pas dans le souvenir mais dans la réalité ! » ; je ne veux pas que tu vives comme quelqu’un qui se souvient que Jésus était avec nous, je veux ceci : tu dois accueillir cette Semaine Sainte – la Semaine Sainte du Christ, la Semaine de la passion du Christ, la Semaine de la mort, de la crucifixion !... –, tu dois accueillir ce temps et tu dois le vivre maintenant, dans ton temps, et tu dois te tenir au pied de la croix, et tu dois vivre avec le Christ, et tu dois mourir avec le Christ, et tu dois ressusciter avec le Christ, et tu dois souffrir avec le Christ, et tu dois être brisé et immolé avec le Christ, et ton esprit doit être grand ouvert pour recevoir son testament d’amour, pour recevoir son don infini, pour recevoir toute cette démonstration d’Amour infini envers toi !... »

15 03, 2024

JÉSUS

Quelle richesse Jésus recèle en Lui !… On dirait que l’esprit se brise devant la perfection de sa nature créée, qui a été capable de vivre, avec une intensité si transcendante et en un même instant, à la fois toute la joie que Lui procurait la communication familiale qu’Il vivait avec les Personnes divines, et la douleur du manque d’amour des hommes, qu’Il représentait devant Dieu.

Go to Top