"…enfin pour toujours ma Demeure" Plus d'informations "…enfin pour toujours ma Demeure" Plus d'informations

Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia,
Fondatrice et Présidente de L’Œuvre de l’Église,
est décédée à Rome

Les informations seront actualisées sur le site : loeuvredeleglise.info

Qui est Mère Trinidad?

Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia est la fondatrice et la présidente de L’Œuvre de l’Église.

Consacrée à Dieu dès sa prime jeunesse, lors de longs moments de prière silencieuse, Dieu l’a introduite dans sa vie intime, lui faisant vivre, dans une profonde sagesse et un profond amour, tous les mystères de notre foi. C’est ainsi qu’Il l’a établie témoin chargé de la mission particulière de chanter la beauté et la grandeur de l’Église, et l’aider à se présenter aux yeux de tous telle qu’elle est.

Mère Trinidad vit actuellement à Rome, près du siège de Saint Pierre, en sa mission d’aider le Pape et les Évêques avec tout ce que Dieu a mis en son âme, et avec l’offrande de sa vie, et en portant sa propre croix.

En savoir plus >

« Va et dis-le, ceci est pour tous !… »

Qu’est-ce que L’Œuvre de l’Église ?

L’Œuvre de l’Église est une institution de droit pontifical fondée par Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia.

Elle est composée de trois branches de vie consacrée : sacerdotale, laïque masculine et laïque féminine, qui forment le corps central de L’Œuvre ; ainsi que d’autres groupes qui couvrent tous les états et vocations au sein de l’Église : Évêques, prêtres, personnes consacrées, mariées, célibataires, consacrées à Dieu de manière privée, jeunes et enfants. Tous avec la même mission qui est de vivre profondément leur être d’Église dans une vie simple, toujours aux côtés du Pape et des Évêques, pour les aider par leur vie et leur parole à faire l’œuvre que le Christ leur a confiée.

À travers les centres d’apostolat, et par leur travail dans les paroisses qui leur ont été confiées, ils cherchent à amener tous les hommes à la connaissance vivante et délectable de Dieu et de ses mystères, essayant de manifester avec leur vie et leur parole, la lumière que le Seigneur a mise en l’âme de Mère Trinidad pour aider l’Église.

En savoir plus >

Théologie vivante pour tous

« Il faut mettre la théologie à la portée de tous les enfants de Dieu, et la leur donner ravivée dans l’amour pour qu’ils vivent en intimité avec la Famille Divine »

Dernières publications

1309, 2021

« NE TOUCHEZ PAS A QUI M’EST CONSACRE, NE MALTRAITEZ PAS MES PROPHETES ! »

virgen

Vénérons et respectons le prêtre du Christ, Celui qui a été oint de l’onction divine, et voyons en lui le père spirituel qui nous donne l’aliment divin avec lequel – en remplissant nos âmes aux sources des sacrements, que lui seul a le pouvoir d’administrer –, nous devenons enfants de Dieu et héritiers de sa gloire.

1309, 2021

À GRANDS TRAITS, LA FIGURE SPIRITUELLE ET HUMAINE DE MADRE TRINIDAD DE LA SANTA MADRE IGLESIA

virgen

Le 28 juillet 2021, une voix s’est tue au sein de l’Église. On ne peut plus entendre une subjuguante chanson d’Église, vivante et palpitante. Et la nostalgie d’un « adieu » saisit les cœurs de tous ceux qui ont connu et côtoyé Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia

Mais, en vérité, selon les desseins impénétrables du Seigneur, qui brûle de zèle pour la gloire de sa Bien-aimée, l’Église, l’écho de cette chanson retentira plus fort encore en toute l’Église grâce aux nombreux textes, aux vidéos, aux conférences et à la vie même de Madre Trinidad ; et aussi grâce à la descendance qu’un jour Dieu lui a demandée : « Donne-Moi une descendance qui fasse la même chose que toi, pour que Je puisse t’avoir toujours avec Moi. »

1408, 2021

NOTRE DAME S’EST ENDORMIE EN UNE ASSOMPTION TRIOMPHANTE ET GLORIEUSE VERS L’ÉTERNITÉ

virgen

Silence !… Silence !…

Silence !… voilà que Notre Dame sent que toute son âme s’embrase doucement et pai-siblement, dans la chaleur délectable, mystérieuse et infiniment inaltérable du baiser divin de l’immuabilité par essence en un acte trinitaire…

Et sans presque le percevoir… sans s’en rendre compte… sans rien remarquer… Notre Dame se tient, le temps d’un instant délectable… doux et silencieux… devant ce Dieu qu’Elle avait contemplé et possédé durant toute sa vie ; mais à présent, une fois atteint le degré de divinisation déterminé par Dieu Lui-même, Elle est ravie et introduite dans la chambre nuptiale, afin qu’Elle possède dans la Patrie ce qu’Elle possédait dans l’Exil, mais en une possession pleine, heureuse et absolue d’Éternité.

Go to Top