31 03, 2022

À GRANDS TRAITS, LA FIGURE SPIRITUELLE ET HUMAINE DE MADRE TRINIDAD DE LA SANTA MADRE IGLESIA

Le 28 juillet 2021, une voix s’est tue au sein de l’Église. On ne peut plus entendre une subjuguante chanson d’Église, vivante et palpitante. Et la nostalgie d’un « adieu » saisit les cœurs de tous ceux qui ont connu et côtoyé Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia. Mais, en vérité, selon les desseins impénétrables du Seigneur, qui brûle de zèle pour la gloire de sa Bien-aimée, l’Église, l’écho de cette chanson retentira plus fort encore en toute l’Église grâce aux nombreux textes, aux vidéos, aux conférences et à la vie même de Madre Trinidad ; et aussi grâce à la descendance qu’un jour Dieu lui a demandée : « Donne-Moi une descendance qui fasse la même chose que toi, pour que Je puisse t’avoir toujours avec Moi. »

29 07, 2021

Paroles finales de Don Francisco Javier Vicente, Directeur Général de la Branche Sacerdotale, dans la Sainte Messe de Funérailles de Madre Trinidad, fondatrice de L’Œuvre de L’Église

Au nom de L’Œuvre de l’Église, je voudrais en premier lieu remercier Mgr Cesare Nosiglia qui est venu, malgré ses diverses obligations pastorales, présider les funérailles de Mère Trinidad,

29 07, 2021

Paroles d’Introduction de Ambrosio Aranda Guijarro dans la Sainte Messe de Funérailles de Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia, Fondatrice de L’Œuvre de L’Église

Nous sommes à Rome, auprès du Siège de Pierre, là où Mère Trinidad a voulu vivre, mourir et être inhumée, manifestant ainsi sa mission qui était d’être l’Écho de

29 07, 2021

Homélie de L’Archevêque de Turin, Mgr. Cesare Nosiglia, pour la Sainte Messe de Funérailles de Madre Trinidad de la Santa Madre Iglesia, Fondatrice de L’Oeuvre de L’Église

«Seigneur, nous ne Te demandons pas pourquoi Tu nous l’as enlevée, mais nous Te remercions de nous l’avoir donnée». Pour la mort de Mère

5 07, 2021

PROFIL SPIRITUEL ET HUMAIN DE LA FONDATRICE DE L’ŒUVRE DE L’ÉGLISE

Mère Trinidad est comme l’écho palpitant de ces paroles de Jésus : « Je te loue, ô Père, Seigneur du ciel et de la terre, parce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et que tu les as révélées aux petits enfants. » C’est comme si le Seigneur à travers elle, voulait dire aujourd’hui au prêtre, aux âmes consacrées, au paysan dans son champ, à la femme de ménage, au jeune qui débute dans la vie ou à l’homme perdu au milieu de l’agitation des grandes villes : « Regarde, tout mon amour infini est pour toi. Je suis mort sur une croix pour te faire Dieu par participation ; et en mon Église, j’ai laissé d’insondables trésors pour te combler du bonheur que tu recherches et que tu ne trouves pas. Je mets en tes mains la profondeur, l’étendue de tout le mystère de ma vie. »

Go to Top