22 06, 2022

LE MYSTÈRE DU CHRIST

« Le Verbe Incarné, durant sa vie mortelle, c’était le Christ souffrant qui vivait d'Éternité ; et maintenant c'est le Christ glorieux et éternel qui contient aussi en son âme la tragédie de tous les temps. C’est pourquoi dans la plénitude de son Sacerdoce, Il est le Christ Grand qui renferme en Lui le Ciel et la terre, l'Éternité et le temps, la Divinité et l'humanité, s'étant en Lui-même le Glorifié et le Glorificateur, l'Adoré et l'Adoration, la Réparation et le Réparé. »

1 06, 2022

LE VISAGE DE L’ÉGLISE

« Oh ! mon Église, toute belle, parée de la Divinité même qui te pénètre, te comble, t’ennoblit, t’exaltant en une telle fécondité, que toi, mon Église, tu es le Verbe Incarné Lui-même issu du sein du Père, qui se répand en Parole et s’embrase en l’Esprit Saint. Voilà, mon Église, ta Tête Royale ! Tu es si belle ! de la beauté du Dieu Lui-même, Très-Haut et Très Saint ! Mais oui, car toute la divinité de ton Époux se répand en tes membres vivants !… Mon Église, tu es Mère avec le cœur même du Père. L’unique et blanche Colombe, l’unique, qui renferme en son sein toute l’adorable Trinité. »

Go to Top